Apple va sortir avec le A13 Bionic un processeur d’une puissance jamais vue

Facebook Twitter

L’A13 Bionic est l’une des principales innovations que Apple a apportées dans ces nouveaux iPhone 11. Une innovation qui permet à iPhone 11, iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max de figurer parmi les smartphones les plus performants et puissants sur le marché.

Les nouveaux iPhone d’Apple, tant attendus, ont été dévoilés et sont disponibles actuellement en précommande. Fait inédit, Apple lance pour la première fois trois modèles de Smartphones en même temps: iPhone 11, iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max. Après des semaines de folles rumeurs et de fuites, on connaît désormais les principales innovations et nouveautés d’Apple concernant ces iPhone 11, le successeur de iPhone RX. Il s’agit notamment de l’intégration de triple caméra avec des fonctionnalités optimisées et surtout du processeur A13 Bionic, le remplaçant de l’A12 Bionic.

SOC A13 Bionic de l’iPhone 11 : performance et innovation

Le A13 Bionic qui équipe les nouveaux iPhone 11 est un System On Chip (SOC) ou système sur une puce. C’est l’un des principaux composants qu’on retrouve sur les smartphones et tablettes ainsi que les objets connectés. Il s’agit d’un circuit intégré dans lequel on retrouve le processeur central, un processeur graphique ainsi que d’autres petites unités qui assurent certaines fonctionnalités telles que les communications sans fil.

L’introduction de l’A13 Bionic dans les nouveaux iPhone intervient dans un contexte de concurrence rude. En effet, avec les nouvelles générations de processeurs présentés récemment, telles que le Kirin 990 de Huawei et l’Exynos 980 de Samsung, l’A13 Bionic est bien parti pour se faire une belle place parmi ses concurrents.

Présenté par Apple comme ‘’ le processeur le plus performant jamais construit pour iPhone’’, l’A13 Bionic va booster de 20% les performances de iPhone 11 par rapport à son prédécesseur l’A12 Bionic.

Le SOC A13 de l’iPhone 11 comporte un CPU, un GPU et un neural Engine (puce d’Intelligence Artificielle). Il utilise un processus de gravure en 7nm, un procédé de seconde génération, avec 8,5 milliards de transistors (contre 6,9 milliards pour l’A12).

Le CPU ( Processeur) de l’A13 Bionic est composé de 6 cœurs :

  • 2 cœurs de haute performance qui sont de 20% plus rapides et économisent jusqu’à 30% d’énergie , comparativement à l’A12.
  • 4 cœurs de haute efficacité qui sont de 20 % plus rapides et économisent jusqu’à 40% d’énergie par rapport à l’A12.

Apple a estimé que le processeur pourrait traiter plus d’un trillion d’opérations par seconde, soit 1000 milliards d’opérations / seconde.

L’A13 Bionic permet de bénéficier d’une meilleure prise en charge des unités de la puce, ainsi il permet de limiter les éventuels gaspillages d’énergie et d’optimiser la consommation des appareils dotés de ce processeur. Selon Apple, le nouveau processeur l’A13 Bionic est donc plus économe et plus puissant.

Concernant les fréquences de fonctionnement, habituellement Apple ne communique que rarement. Pour cette raison, il est donc nécessaire d’attendre carrément d’avoir entre les mains les nouveaux iPhone 11, iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max.

Ce qui est certain, Apple communique beaucoup sur la supériorité de son A13 Bionic en affirmant qu’il est le processeur pour mobile le plus performant en circulation sur le marché. De quoi nous faire saliver avant sa sortie.

En ce qui concerne les opérations 3D, c’est pareil. Apple ne nous apprend pas grand-chose dans ces dernières communications. Toutefois, l’unité GPU qui rappelons-le est complètement conçue par le géant américain et est totalement compatible avec Metal (APK Maison) se compose comme attendu de 4 cœurs.

Selon Apple, ces cœurs seraient 20% plus rapides que les cœurs de l’A12 Bionic, qui sont déjà très forts. En ce qui concerne la consommation d’énergie, l’A13 consomme 40% d’énergie en moins.

 

iphone-apple-A13-bionic

Le Neural Engine, la puce made in Apple

Pour Apple, le défi est la possibilité d’exécuter des tâches sans mobiliser le processeur central ou les serveurs d’Apple. C’est faisable grâce à une puce : le Neural Engine.

Le Neural Engine va donc prendre en charge les traitements de toutes sortes d’informations et de tâches en relation avec l’intelligence artificielle. Le point sur lequel Appel a beaucoup misé avec Le Neural Engine est notamment le traitement et l’amélioration de la qualité des photos.

D’un autre côté, avec Face Id, Apple a pour objectif de faire de la reconnaissance faciale l’un des systèmes de sécurité les plus fiables de l’Iphone. Et c’est cette puce, le Neural Engine, qui s’en occupera. Cette puce se chargera également de la messagerie prédictive.

Grâce à ses 8 unités dédiées, 20% plus rapides que celles de l’A12 Bionic, l’A13 Bionic consomme également 15% de moins.

La puce U1, le successeur de l’unité M

Lors de la présentation de l’iPhone 11, sur l’une des diapositives présentées, Apple a mentionné la présence d’une puce U1 dans l’appareil, malgré le fait qu’elle suscite la curiosité du public, Apple n’a fait aucune démonstration pratique concernant cette puce. Toutefois, on en connaît un peu plus sur cette puce qui exploite la technologie Ultra-large-bande.

La puce U1 est un composant qui a été intégré au SoC d’Apple, il viendra remplacer l’unité M qui était déjà présente dans les anciens appareils de la firme. Cette puce est capable d’exploiter la technologie Ultra Wideband (UWB) et grâce aux nombreux capteurs dont elle dispose, elle permet une meilleure localisation des autres appareils et une meilleure perception de l’espace environnant. Autrement dit, un appareil doté de cette puce peut reconnaître les autres appareils dotés de cette même puce et d’interagir avec eux très simplement.

Le site web d’Apple a donné plus de détails concernant l’utilité de la puce U1. La firme à la pomme a mentionné une des utilisations possibles de cette puce : il s’agit de pointer un appareil qui dispose d’une puce U1 et de l’iOS 13 en direction d’un autre appareil qui a le même équipement pour lancer un échange sans fil de fichiers via Airdrop , grâce à la technologie UWB, et ce de façon prioritaire entre les deux appareils.

Cette technologie est beaucoup moins énergivore que le WI-FI par exemple ou le Bluetooth.

Apple a également déclaré sur son site web qu’elle prévoit de développer dans le futur d’autres applications possibles à cette puce, ainsi ce nouveau composant est considéré comme étant une avancée majeure pour les nouvelles générations d’iPhone et ouvre le champ à de nouvelles utilisations exclusives aux appareils d’Apple.

+ Une réflexion au sujet de « Apple va sortir avec le A13 Bionic un processeur d’une puissance jamais vue »

+ Laisser un commentaire

Répondre à Audio Power Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *